la poésie  |   les nouvelles  |  ce qui vient  |   textes amis  |   liens amis  |   l'adresse  |   english section

Catalogue général de la compagnie


recherche par titres

Auteurs

La revue des animaux
Laurent Albarracin
Robin Aubert
Sébastien B Gagnon
Anne-Marie Beeckman
Simon Bossé
Shane Brangan
Maïcke Castegnier
Geneviève Castrée (Geneviève Elverum)
Maxime Catellier
Benoît Chaput
Myriam Cliche
Byron Coley
Shawn Cotton
Bérengère Cournut
Julie Delporte
Patrice Desbiens
Urbain Desbois
Richard Deschênes
Geneviève Desrosiers
Jonathan Doré
Julie Doucet
José Dubeau
toino dumas
Nicole Espagnol
Aura Fallu
M. Ferreyrol
Hélène Frédérick
Michel Garneau
Joël Gayraud
Fabrizio Gilardino
Michel Hellman
Thierry Horguelin
Edgar Hudon & Dominique Loubier
Michael Hurley
Katerina Iliopoùlou
Mivil Deschênes Jean-Sébastien Larouche
Jeff Ladouceur
Normand Lalonde
Isabelle Lamarre
Gérard Legrand
Emmanuel Lochac
Karina Mancini
Anne Marbrun
François Martel
Nadia Moss
Obom
Marc Pantanella
Guillaume Pelletier
Gigi Perron
Pierre Peuchmaurd
Edgar Poe
Julie Roy
Franz-Emmanuel Schürch
Eric Simon
Natalie Thibault
Valeries
Mike Watt





Belle pour rien
Julie Roy

Belle pour rien de Julie Roy Belle pour rien s'inscrit dans la vie poétique de Julie Roy comme la suite naturelle de Dans la forêt avec les sorcières. Seulement cette fois-ci le rêve, l'enfance, sont un peu plus loins ; Montréal parcourue est encore davantage présente et les poèmes plus ramassés, plus précis et incisifs. L'ermite urbaine raconte sa grotte, les dépossédés qu'elle croise et la nature qui partout fissure le vernis trop parfait de la ville. Cette poésie en apparence simple demande notre attention : toute sa force est dans sa modestie, dans sa retenue qui est trompeuse. En bout de ligne, l'émotion est forte.

Prix* : Canada $ 15.00 / Eur. ¤ 13.00 / US $ 15.00
*Frais d'expédition inclus

Payer par chèque
OU
Payer avec PayPal

Dans le bois avec les sorcières
Julie Roy

Dans le bois avec les sorcières de Julie Roy Julie Roy est la discrètion même : elle se tient loin des bruits de la foule, de l'agitation médiatique. Sa poésie lui ressemble : discrète, toute en subtilité, le genre de poésie que le regard qui fuit ne remarque jamais. Ici, il faut prendre le temps, s'attarder : le poème en vaut la peine. Il relève d’un rituel où sont invoqués les jeux de l'enfance, la solitude des sans-abris, la solitude de tous dans la rue et, en définitive, cette impression profonde d'être tous à bord d'un bateau nocturne silencieux qui prends l’eau de toutes parts.

Poésie.
18 x 14 cm.
Septembre 2017.


Prix* : Canada $ 16.00 / Eur. ¤ 17.00 / US $ 16.00
*Frais d'expédition inclus

Payer par chèque
OU
Payer avec PayPal